Langues Formation » Formation » Quand faire une formation ?

Quand faire une formation ?

Êtes-vous salarié au sein d’une entreprise ? Avez-vous envie d’évoluer vers de nouvelles fonctions et responsabilités ? Une alternative se présente à vous : en effet, vous avez un droit à la formation professionnelle que vous pouvez faire prévaloir tout en gardant votre job ou profession, mais ce, sous certaines conditions. 

Qui peut me payer une formation ?

Source image : freepik

Le Compte Professionnel de Formation, connu sous le sigle CPF, est considéré comme le principal financement pour tous employés / salariés qui veulent suivre des formations dans le but de progresser professionnellement, ainsi d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences.

A lire aussi : Comment démissionner d'un CDI pour une formation ?

Comment ce système fonctionne ? Il est important de noter qu’un salarié cotise chaque année et dispose ainsi d’un droit d’user de cet argent pour suivre une formation. 

Le CPF est le meilleur moyen pour pouvoir estimer une réorientation professionnelle ainsi changer de job. Toutefois, une formation peut durer plus longtemps et nécessiterait de s’absenter, pour un certain moment, du travail. 

Cela peut vous intéresser : Comment démissionner d'un CDI pour une formation ?

Par contre, si c’est votre employeur ou société qui vous demande de suivre une formation professionnelle, c’est l’entreprise qui devra financer cette formation. 

Quand le CPF Est-il crédité ?

Deux questions fondamentales peuvent se poser : 

  • D’une part, qui peut disposer d’un Compte personnel de formation ?

Le CPF est destiné à toutes personnes âgées de plus de 16 ans. Cependant, une exception peut être faite pour les jeunes de 15 ans, ayant signé et consenti à un contrat d’apprentissage. 

Pour toutes personnes atteignant les 65 ans, leurs comptes seront automatiquement fermés au jour où elles feront valoir leurs droits à la retraite. 

  • D’une autre part, quelles sont les formalités pour pouvoir bénéficier du CPF ?

Toutes personnes souhaitant suivre une formation professionnelle et bénéficier du CPF devront justifier :

  • D’une attestation professionnelle délivrée par le RNCP.
  • D’une habilitation inscrite dans le répertoire spécifique, dont la certification concernant le socle de connaissances et de compétences professionnelles.
  • Des actions pouvant valider les acquis de l’expérience (VAE) ;
  • D’un bilan ou résumé de compétences ;
  • D’un projet de reconversion professionnelle, qui est cependant une condition sine qua none de l’admission à une formation.

Comment faire une formation sans perdre son salaire ?

Il est possible de suivre une formation professionnelle sans interrompre son contrat de travail, ainsi tout en percevant son salaire. Mais le consentement de l’employeur sera indispensable, puisque ce dernier devra donner son accord tant sur le contenu que sur la durée de la formation.

Du côté du salarié, il sera amené à formuler sa demande dans les délais impartis, soit 60j avant le début de la formation. Cette demande devra être adressée au service des Ressources Humaines de l’Entreprise, qui dispose de 30j pour émettre sa réponse. 

Le projet de transition professionnelle ou PTP, actuellement connu sous le nom de CIF, donne le droit au salarié de quitter son travail, pour une durée déterminée, dans le but d’effectuer une formation professionnelle. Il est également nommé « CPF de transition ». Son ouverture est réglementée et accordée sur demande à l’employeur.