Langues Formation » Formation » Comment démissionner d’un CDI pour une formation ?

Comment démissionner d’un CDI pour une formation ?

Dans la règle générale, des allocations chômage ne peuvent être accordées à un salarié démissionnaire. Cependant, tout principe a, au moins, une exception : Cette exception est que le salarié qui quitte son poste pour effectuer une formation a droit à cette allocation.

En effet, il est totalement possible pour un salarié de démissionner d’un CDI pour une formation professionnelle et de percevoir l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE). Une telle formation a pour principal but de donner au salarié la chance d’acquérir de nouvelles connaissances et/ou compétences. 

Sujet a lire : Quand faire une formation ?

Néanmoins, des conditions sont à respecter pour bénéficier de ce droit, ainsi le salarié doit :

  • Justifier une durée d’activité continue de 5 ans ;
  • Avoir un projet de reconversion professionnelle sérieux.
Source image : freepik

Pourquoi faire de la formation ?

Il ya plusieurs raisons pour se lancer dans une formation professionnelle :

Cela peut vous intéresser : Quand faire une formation ?

  • La progression au sein de sa société :

La formation professionnelle offre la chance pour tout salarié de bien gérer sa carrière, ainsi d’obtenir de nouvelles fonctions plus hautaines au sein de son entreprise.

  • La spécialisation :

Le marché du travail évolue à tel point que les employeurs commencent à rechercher de la technicité et des spécialités dans un profil. Ainsi, de nombreuses personnes veulent suivre des formations professionnelles pour pouvoir acquérir les compétences spécifiques requises à leur emploi qu’elles n’ont pas encore.

  • La reconversion professionnelle :

Suivre une formation professionnelle offre la possibilité pour tout salarié de changer de poste ou d’emploi. Un tel projet professionnel doit ainsi être réfléchi et organisé.

Comment faire pour faire une formation ?

D’une part, le droit individuel à la formation ou DIF donne le droit au salarié de disposer de fonds pour une formation professionnelle effectuée dans ou en dehors de ses heures de service

Il existe tout de même des conditions pour bénéficier du DIF :

  • Au préalable, le salarié et son employeur doivent se mettre d’accord et négocier sur un projet de formation commun.
  • Concernant la durée du DIF, elle est de 20h par an cumulable sur 6 ans.

D’une autre part, le congé individuel de formation ou CIF permet à tout salarié ou employé du secteur privé en CDI, justifiant d’une activité professionnelle de 2 ans, de suivre une formation durant sa vie professionnelle. Ce droit peut être également utilisé lors des périodes d’examen.

Qui fait des formations ?

La formation professionnelle est principalement organisée par trois acteurs, à savoir :

  • Les entreprises, les salariés : qui constituent les principaux demandeurs.
  • Les prestataires, comme les organismes de formation. : L’offre de développement de compétences.
  • L’État, les Collectivités (Régions), institution étatique, les sociétés : qui se chargent du financement de ladite formation.